#1 TDMS : Bali et le centre de Sumbawa

Facebooktwittergoogle_plusredditmail

L’Indonésie, le point de départ de mon tour du monde.

BALI TEMPLE ULUWATU

  • Arrivée à Bali

J’arrive à l’aéroport de Bali à Denpasar dans la nuit où je rejoins Seb, un ami surfeur également qui est arrivé quelques heures auparavant. Il fait chaud et une odeur d’eucalyptus est très présente dans l’air. Après des négociations rapides, nous prenons un taxi pour aller à Balangan tout au sud de l’île de Bali. Nous n’avons pas de réservation, nous arpentons la plage pour trouver un endroit où dormir. Un peu fatigués par le voyage, nous ne faisons pas les difficiles et nous nous arrêtons dans le premier « warung » ouvert. Les chambres sentent l’urine de chat, les draps sont salles, le matelas quasi inexistant et le bruit de l’océan assourdissant. Mais au réveil, la vision de la longue plage de sable blanc et de l’eau cristalline compensent cette courte nuit. Cela dit nous ne ferons pas une deuxième nuit dans cet endroit. Les vagues ne sont pas très grosses, nous décidons de partir à Uluwatu où le swell rentre mieux. Première session de mon trip, il y a un petit mètre propre, parfait pour se mettre en jambe. Le lendemain nous remettons ça et l’on fait un stop au temple d’Uluwatu où la vue est splendide (nos jupes aussi ;)).

BALI TEMPLE ULUWATU

Dès le départ nous avions décidé de ne faire qu’un court arrêt à Bali pour récupérer et filer rapidement à Sumbawa. Après trois jours sur Bali, nous voilà déjà en route pour le spot de Lakey Peak.

Mais nous sommes en Indo et ça ne se passe pas toujours comme prévu.

Au moment d’enregistrer nos bagages, on nous explique qu’il n’y a plus de assez de place pour prendre nos planches de surf et nous sommes contraints d’attendre le prochain vol qui n’est que le lendemain. Bon et bien ça sera journée et soirée à Kuta.

  • Départ pour Sumbawa

De retour à l’aéroport de Denpasar le vol se déroulera finalement sans encombre pour finalement arriver à Bima à Sumbawa. Nous finirons le trajet pour rejoindre Lakey peak en taxi.

A peine la chambre trouvée, pas de souci il y a beaucoup de logement à Lakey peak, direction la plage où nous surferons la vague de nommée lakey pipe. C’est une longue gauche qui peut être tubulaire et qui casse sur peu d’eau, commencez avec des chaussons si vous n’avez pas l’habitude de ce type de spot.

LEACKEY PIPE SUMBAWA WAVE SURF

Il y a quelques spots comme nungas ou clobbestone (tous world class) aux alentours qui sont accessibles à pied, n’hésitez pas à bouger pour trouver un spot avec moins de monde. Et oui Lakey peak est victime de son succès et le spot principal est souvent surpeuplé d’australien qui ont un niveau bien supérieur au nôtre. « On a l’impression de surfer avec les gars du QS »

LACKEY PEACK SUMBAWA SURF

Lakey peak est vraiment un village de surfeur rythmé par les sessions de surf, les smoothies à la banane et les coupures d’électricité (tout à fait normal pour les locaux). L’eau y est chaude et les vagues complètement dingues, il est possible d’y croiser des tortues et des poissons volant lors d’une session de surf. Petit bémol, il n’y a pas grand-chose à visiter aux alentours. Petit conseil, pensez à prendre du cash avant de venir, les distributeurs ne sont pas proches.

Prochaine étape du trip surf, la « West coast » de Sumbawa avec les spots de Scarreef, Yoyo et Supersuck.

SINGE BALI BUKIT

Infos pratiques :

Hébergement :

A Balangan : Zuzuki Warung = 60 000 Rp / Chambre simple (à éviter)

A Kuta : Berlian in = 150 000 Rp / Chambre double

A Lakey Peak: LanyLestay = 180 000 Rp / Chambre double

Transport :

Taxi :

Aéroport Denpasar – Balangan = 300 000 Rp,

Balangan – Aéroport Denpasar = 150 000 Rp,

Aéroport Denpasar – Kuta = 70 000 Rp

Bima – Lakey Peak = 500 000 Rp

Vol:

Denpasar – Bima avec Lion Air = 483 000 Rp + 400 000 pour les planches de surf

 

Le film de surf d’exception de JohnJohn Florence est disponible en DVD:

Facebooktwittergoogle_plusredditmail

4 thoughts on “#1 TDMS : Bali et le centre de Sumbawa

  • 24 septembre 2015 at 9 h 41 min
    Permalink

    Salut Fabien,
    T’as trop de chance d’y être, figure toi que je devais aussi commencer mon tour d’Asie par l’Indonésie mais malheureusement pour moi, je me suite faite recaler à l’embarquement au départ par la compagnie aérienne sous pretexte que je n’avais pas de billet de retour ou de sortie. Donc ma question c’est comment t’as fait ? Est ce que tu avais une preuve de sortie ? Est ce que tu as pu profiter des 30 jours de visa gratuit sans souci ?
    Merci et profite bien pour moi !

    Reply
    • 24 septembre 2015 at 17 h 12 min
      Permalink

      Salut Valérie,
      Je ne suis plus en Indo actuellement mais pour répondre à ta question, j’ai fait une demande visa pour une durée de 3 mois à partir de la France et je suis resté sur place 2 mois.
      J’avais aussi un billet pour l’Australie déjà réservée.
      Bon voyage!!

      Reply
  • 30 novembre 2015 at 9 h 03 min
    Permalink

    Salut Fabien,
    Je pars à bali dans quelques temps pour 3 semaines et j’envisage d’y aller sans planche pour m’en dégoter des nouvelles en arrivant le premier jour. Ca me permettrai aussi de ne pas me trimballer de planche à l’aller… Penses tu que c’est une bonne idée ? J’ai peur de galérer à trouver des bonnes planches et je connais pas les prix….
    Merci d’avance et bon surf 😉

    Reply
    • 30 novembre 2015 at 15 h 56 min
      Permalink

      Salut Pierre,
      Pour ma part je préfère partir avec mes propres planches mais c’est un choix perso.
      Il y a pas mal de surf shop à Bali et les prix peuvent être intéressant, la vrai question c’est: est tu prêt à perdre du temps à chercher une bonne planche?
      J’ai fait un article sur cette question qui pourra peut être t’aider
      Emporter, Louer ou Acheter une planche de surf en trip?
      Bon surf @+
      Fabien

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *