Surf trip aux Galápagos: Santa Cruz

Facebookredditmail

On poursuit le surf trip aux Galápagos avec l’île de Santa Cruz. Depuis San Cristobal il faut environ deux heures de bateau (30$) pour rejoindre Puerto Ayora.

Le premier spot de surf a été trouvé par hasard en visitant la station scientifique de Darwin à l’est de la ville. C’est d’ailleurs une visite sympa où vous pouvez voir les différentes races de tortues présentent aux Galápagos. La fameuse tortue « Georges » y est empaillée, je vous laisse le lien pour plus de détails. Chaque île aux Galápagos a une espèce d’animal plus au moins présente, ici sur l’île de Santa Cruz c’est l’iguane et vous ne pouvez pas le louper, il faut même parfois faire attention à ne pas leur marcher dessus.

Playa Ratonera

Mais revenons au surf, on a nommé le spot Darwin mais c’est en fait Playa Ratonera. C’est un point break en gauche qui se surfe à marée haute.

Le spot est pas mal fréquenté par les jeunes locaux. La vague est cool mais ce n’est pas non plus la folie, elle est molle avec des marches, il faut choper le coup pour la surfer sur toute la longueur.

Les locaux partent au-dessus des cailloux qui se découvrent quand la vague pète, ils sont joueurs et plutôt doués.

Bières locales

Pour après la session, je vous recommande d’aller faire un tour à Santa Cruz Brewery. C’est un bar qui sert des bières locales, on a été accueilli avec une dégustation de différentes bières. La vue du balcon sur la promenade est sympa, un bon moment.

Tortuga bay

C’est le spot de surf dont tout le monde va vous parler à Santa Cruz. Pour y aller, comptez 40 minutes de marche sur un chemin de pavés.

A savoir : prenez tout ce dont vous avez besoin : eau, wax, crème solaire … car il n’y rien sur place.

La plage est bien classe avec du sable blanc et fin sur un kilomètre. Niveau vague, c’est un beach break avec des vagues aléatoires. C’est fun à surfer, peu de monde à l’eau mais on n’est pas sur des vagues world class, comme nous avons pu en avoir à San Cristobal.

Il y a beaucoup d’animaux aux Galápagos, les requins en font partie. Il y a peu d’attaques aux Galápagos car ils ont largement de quoi se nourrir mais quand on en croise dans l’eau ça fait toujours flipper. C’est ce qui s’est passé lors de ma première session à Tortuga, un petit requin a sauté entre deux vagues en faisant un flip, très artistique d’ailleurs. Les locaux n’ont pas bougé du coup j’imagine que ça arrive souvent.

A faire :

Une fois à Tortuga bay, il faut faire un stop à Tortuga laguna, la lagune est accessible en marchant jusqu’au bout de la plage ou en payant des taxis boat pour $10.

C’est un super spot de snorkeling, ici pas de vague mais des raies, des anguilles et des requins. La plage est aussi agréable avec des endroits ombragés.

Playa Alemanes

Mon coup de coeur sur l’île de Santa Cruz où nous avons découvert le spot par hasard, là encore (un peu « chounar » sur ce surf trip :)) en allant faire du snorkeling à las Grietas.

Mais y’a des vagues là-bas?

Conseil :

Levez-vous tôt pour profiter des Grietas sans personne et passez les rochers pour nager dans la seconde partie du canyon.

Pour accéder à Playa alemanes, il faut prendre un bateau ($0,8 et 5 minutes), les bateaux font la navette H24.

Le spot de surf :

C’est un reef qui donne une gauche qui pousse bien au take off. Tubulaire dès qu’il y a de la taille.

Ça devient très sec dès que la marée est trop basse.

Pour rentrer à l’eau, les locaux passent par la mangrove. Sans guide c’est vraiment galère car il y des cailloux partout. La rame depuis la plage se fait bien, juste faire attention à la barrière de reef au milieu.

Le spot est surfé par les jeunes locaux qui sont très cools. On a eu de bonnes petites vagues sur ce spot avec un petit mètre. J’image à 2 mètres, ça doit être de la folie !

Seymour Norte

Le meilleur spot de l’île est Seymour Norte, tout au nord. De Puerto Ayora, il faut compter presque deux heures de trajet pour y aller car il faut enchaîner un bus puis un bateau puis marcher. Mais si les conditions sont réunies (houle de nord et vend de sud) cela vaut le coup.

Voilà le trip aux Galápagos se termine, c’est un petit paradis où la nature est encore bien préservée et très agréable pour les spots de surf. On rentre sur Quito puis la France avec la tête pleine de souvenirs !

Comment scorer en surf trip?

Clique ICI pour en savoir plus.

Facebookredditmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *